Vous êtes ici :

étiquette & grades


LE MANUEL DU DEBUTANT _




Le cours d’essai _ vous pouvez venir muni d’un simple survêtement et d’un t-shirt.

L’accident de travail _ Avant le cours, toute contre-indication physique ou antécédent accidentel doivent être portés impérativement à la connaissance de l’enseignant. La prise en mains durant les premiers cours sera toujours faite sous la responsabilité de l’enseignant et encadrée par un gradé. Toute blessure pendant le cours, doit être immédiatement portée à la connaissance de l’enseignant. Une déclaration d’accident doit être remplie immédiatement. Penser à vous couper les ongles de mains et de pieds, et à vous attacher les cheveux pour ceux et celles pour qui c’est necessaire.

Le salut _ l’entrée sur le tatamis, se fait par un salut « à la japonaise ». C’est une manière de laisser -« la vie civile » à l’extérieur du dojo et de rentrer dans un espace de travail où les codes existent, -pour l’équilibre et le respect des uns et des autres. Pendant le cours, l’entrée se fait uniquement avec l’accord de l’enseignant. Toute sortie pendant le cours, pour des raisons de sécurité et de responsabilité civile, doit être impérativement demandée à l’enseignant.

Les zooris _ par soucis d’hygiène, il vous est demandé de vous munir de sandales lors des déplacements en dehors du tatami. Les zooris sont les sandales traditionnelles japonaises. Libre à vous de vous chausser à votre guise.

Le keikogi _ il est convenable de se munir d’un kimono ( ou keikogi, tenue d’entrainement ). Un kimono de judo avec une ceinture blanche suffit à la pratique. Evitez les kimonos trop légers destinés à la pratique d’art martiaux très différents, comme le Karaté ou le Tae Kwan Do. Blancs et sobres. S’ils sont munis de réclames publicitaires, -il vous sera demandé de les découdre ( sans abimer votre tenue, il va sans dire ).

Le hakama _ est un pantalon large plissé ( sept plis, cinq devant et deux derrière ), muni d’un dosseret rigide ( koshi ito ). Ces sept plis représentent les sept vertus que doit posséder le samouraï : jin ( bienveillance, générosité ), gi ( honneur, justice ), rei ( courtoisie, étiquette ), chi ( sagesse, intelligence ), shin ( sincérité ), chu ( loyauté ) et koh ( piété ). Il est porté par les gradés, en coton ou en polyester, souvent bleu marine. Il est descerné au 1er kyu, grade avant la ceinture noire, pour les hommes et au 3e kyu pour les femmes. Il est également porté au kyudo, au kendo et au iaido.

JPEG - 138.2 ko
JPEG - 93.6 ko

les grades _ Ils sont répartis en aïkido en 2 catégories : les kyu et les dan.
Les pratiquants « en blanc » : 6e kyu, 5e kyu, 4e kyu, 3e kyu, 2e kyu.
Le port du hakama : 1er kyu pour les hommes et 3e pour les femmes.
Les ceintures noires : 1er dan, 2e dan, 3e dan, 4e dan, 5e dan, 6e dan, 7e dan, 8e dan.
Les grades sont décernés par l’enseignant jusqu’au 1er kyu.
Ensuite, votre enseignant vous présente au passage de grade national fédéral.

le passeport _ Et afin de suivre votre parcours sportif, vous devez disposer d’un passeport de la Fédération.
Faîtes-en la demande auprès de votre enseignant. Il vous sera demandé lors de votre présentation -à la ceinture noire. Il est en quelque sorte la seule mémoire « sur papier » de votre parcours. Il mérite une attention.